Les brevets fédéraux

Le brevet initial : Il correspond au niveau vert de la fiche de progression (1er cycle) détaillée sur le passeport de vol libre. Il est obligatoire pour passer le brevet de pilote. Partie pratique validée sur le passeport de vol libre par un moniteur ou directeur technique d’école FFVL (EFVL ou CEFVL).

Partie théorique validée sur le passeport par le DTE, suite, selon le choix du moniteur, à un entretien théorique, un écrit ou un qcm (possibilité d’examen sur qcm FFVL en ligne, selon le choix du responsable de session), et pour lesquels il choisira le nombre de points minimum à atteindre.

Le brevet initial est certifié sur le passeport et enregistré sur l’intranet fédéral directement par le DTE de l’école concernée (pas de passage par le RRF).  

 


 

Le brevet de pilote : Il correspond au niveau bleu de la fiche de progression (2ème cycle). Fortement conseillé pour accéder au 3ème cycle, obligatoire pour passer le BPC. Partie pratique validée sur le passeport de vol libre par un moniteur ou le directeur technique de l’école.

La partie théorique fait l’objet d’une session écrite sous forme d’un qcm de 60 questions, sous la responsabilité du DTE. Possibilité d’examen sur qcm FFVL en ligne, selon le choix du responsable de session.

Le candidat devra obtenir une note minimale de 15/20 au qcm (soit 270 points sur 360).

La certification du brevet de pilote est faite par le RRF sur l’intranet FFVL. Les pièces suivantes sont à envoyer au RRF :

 

 

- Grille réponse du pilote (ou photocopie, ou fichier numérique)

- Passeport du pilote avec parties pratique et théorie validées

- Enveloppe timbrée à l’adresse du pilote (ou de l’école)

- Règlement à l’ordre de la ligue

 

 


 

Le brevet de pilote confirmé : Il correspond au niveau marron de la fiche de progression (3ème cycle). Obligatoire pour accéder aux formations fédérales et à la compétition. La partie pratique est validée sur le passeport de vol libre par un moniteur ou DTE d’école FFVL. Les compétences requises et décrites au travers des items de ce 3ème cycle nécessitent bien sûr des temps d’observation et d’évaluation en situations variées. Les modes opératoires suggérés par la CF dans cette optique (opération « voler mieux » par exemple), mettent en exergue la nécessité de multiplier ces temps formels, et de communiquer auprès des clubs sur leur mise en place et l’anticipation financière que cela peut impliquer. Selon les ligues, seules les écoles présentes en CF régionale et/ou les moniteurs membres de l’équipe régionale de formation sont en mesure de valider ces parties pratiques. Il peut en être de même pour la partie théorique. Renseignez-vous auprès de votre RRF.

L’examen théorique fait l’objet d’une session écrite sous forme d’un qcm de 30 questions et 2 questions ouvertes (doc spécifique « banque de questions ouvertes »). Il se passe sous la responsabilité du RRF, d’un cadre technique ou d’un DTE d’école FFVL, selon les décisions prises par la CF de la ligue. Possibilité d’examen sur qcm FFVL en ligne, selon le choix du responsable de session.

Le candidat devra obtenir une note minimale de 15/20 au qcm (soit 135 points sur 180), et la moyenne à chaque réponse aux questions ouvertes. En cas de non délégation aux écoles, il fait l’objet d’un calendrier annuel de sessions pour chaque ligue. Comme pour les autres niveaux de brevet, l’examen théorique peut être passé avant la validation de la partie pratique.

La certification du brevet de pilote confirmé est réalisée par le RRF sur l'intranet FFVL.

Les pièces suivantes sont à fournir au RRF par l’école ou le pilote :

- Passeport du pilote avec cycle 3 validé (pratique et théorie)

- Grille réponse et écrit du pilote (ou photocopie ou doc numérique)

- Enveloppe timbrée à l’adresse du pilote (ou de l’école)

- Règlement à l’ordre de la ligue

 

Book | by Dr. Radut